L’aéronautique et l’astronautique, en tant que l’un des secteurs les plus innovants et progressifs au monde, réunit presque toutes les technologies de pointe modernes. L’électronique et la robotique s’associent aux techniques de mesure, de commande et de régulation. L’aéronautique et l’astronautique comprennent en premier lieu le développement et l’exploitation des objets volants tels que les avions traditionnels, mais aussi des vaisseaux spatiaux spécifiques et des satellites.

Les avancées et innovations issues de l’aéronautique et de l’astronautique, en plus d’être un moteur pour d’autres branches de l’industrie, jouent également un rôle important dans le développement de l’ensemble de la société. C’est aux percées de l’aéronautique et de l’astronautique que l’on doit notamment le réseau mondial de téléphonie mobile. Les véhicules de tourisme modernes sont également un exemple de la force d’innovation de la branche, car les systèmes d’antiblocage, les aides au stationnement, les systèmes de navigation et les capteurs d’air-bag ont tous initialement été développés pour l’aéronautique et l’astronautique.

Les technologies clés comme les procédés de fabrication additive et les design bioniques ont depuis longtemps fait leur apparition dans l’aéronautique et l’astronautique. L’efficacité des structures de construction légère permet de rendre les pièces d’avions nettement plus légères et stables et d’optimiser leur conception au moyen de processus bioniques. Dans le même temps, la consommation de carburant et les émissions de CO2 sont réduites au profit de l’environnement.

Les réducteurs Harmonic Drive® dans l’aéronautique et l’astronautique

Qu’il s’agisse d’avions destinés au transport de passagers, de vaisseaux spatiaux ou de sondes, les objets volants ont une chose en commun : leurs composants sont soumis à des contraintes mécaniques très importantes et ont une énorme responsabilité quant à la réussite et à la sécurité de ces véhicules. Les composants fondamentaux tels que les réducteurs de précision font face à des exigences de plus en plus élevées. En aéronautique et astronautique, la précision de positionnement et de répétition est une priorité absolue au côté de la capacité de couple, de la raideur en torsion et surtout d’une construction à la fois légère et compacte. Fiabilité et puissance volumique sont des conditions absolument incontournables. Les réducteurs Harmonic Drive® répondent à cette exigence. Il y a déjà plus de 40 ans, les premiers réducteurs Harmonic Drive AG furent envoyés dans l’espace à l’occasion de la mission Apollo 15 et participèrent à la réussite du vol vers la lune, lequel s’acheva par un amerrissage réussi de la capsule dans le pacifique. Par ailleurs, la série CPL notamment entre dans la construction de satellites et de panneaux solaires et offre grâce à son poids optimisé une solution légère et compacte.

En aéronautique et astronautique, la précision et la durabilité de communication comptent parmi les caractéristiques les plus importantes des systèmes de commande de vol des véhicules de transport de passagers et d’avions-cargos modernes. Le PPU, ou Position Pick Off Unit, est au cœur de la structure d’hypersustentation. Il mesure la position actuelle du système d’hypersustentation, composant incontournable pour le démarrage et l’atterrissage des avions de passagers modernes. Le PPU travaille dans des conditions extrêmes et est exposé à d’énormes variations de température. Malgré les vibrations et les contraintes liées aux chocs, il doit pouvoir garantir robustesse et sécurité d’utilisation, et ce, pendant toute la durée de vie de l’avion. Afin de satisfaire à ces exigences, des milliers de Position Pick Off Units de l’aéronautique et de l’astronautique sont dotés de réducteurs Harmonic Drive® depuis plus de 25 ans.

Les grandes étapes de l’aéronautique et de l’astronautique

Voler est sans aucun doute un rêve aussi vieux que l’humanité elle-même. Il y a des siècles déjà, des bricoleurs et inventeurs développaient les premiers concepts et maquettes, toujours avec l’objectif de conquérir les airs. Bien que le transport aérien fasse quasiment partie du quotidien de beaucoup de gens et que les voyages vers des galaxies lointaines suivent leur cours, l’aéronautique et l’astronautique sont toujours une source de la fascination. L’enthousiasme immuable et les progrès technologiques du secteur reposent par ailleurs sur des intérêts politiques et agissent comme point de départ de la mondialisation.

L’histoire de l’astronautique moderne débuta en 1957 par un choc pour le monde occidental. L’ancienne Union soviétique réussit en effet à envoyer le premier satellite artificiel dans l’espace et a ainsi devancé les États-Unis d’Amérique. Quatre ans plus tard, en avril 1961 dans le cadre de la Mission Wostok 1, le cosmonaute Juri Gagarin fut le premier homme à se rendre dans l’espace. Dans cette course enflammée, l’Américain Neil Armstrong suivit et fut, en juillet 1969, le premier homme à marcher sur la lune. Les années suivantes, les satellites de communication et de navigation firent leur apparition dans l’usage quotidien. L’ISS, la station spatiale internationale, héberge aujourd’hui un laboratoire de recherche en orbite terrestre basse, et est un symbole de la coopération entre d’anciens concurrents qui contribue grandement aux progrès scientifiques de l’aéronautique et de l’astronautique.

L’histoire de l’aéronautique présente des parallèles temporels avec l’astronautique mondiale. Après le premier vol motorisé et habité des frères Wright en 1903, les progrès se firent très rapides — aidés par l’importance militaire qu’ils représentaient. Les premiers vols du Boeing 747 américain et du Concorde français en 1969 marquèrent le début de l’ère des avions gros-porteurs et même des avions de passagers supersoniques. Les relations mondiales et l’apparition des passagers firent augmenter constamment les besoins de rentabilité et de sécurité du trafic aérien. Aujourd’hui encore, le nombre de voyageurs continue de croître et l’aviation fait face à de grands défis en raison des régulations les plus diverses. En 2017, le secteur affiche toutefois une année qui se veut la plus sûre de l’histoire de l’aviation. 

L’aéronautique et l’astronautique du futur

La surveillance météorologique, la communication et la mobilité globale, l’imagerie, la navigation, la télédétection sont quelques-uns des domaines qui font partie intégrante de l’aéronautique et de l’astronautique. Le développement progressif trouve autant son origine dans la société, la politique et l’économie. Dans les prochaines années, les progrès innovants et l’optimisation — en matière de rentabilité et de sécurité surtout — devraient en effet avoir un impact à long terme sur le quotidien de beaucoup de gens. L’exploration de Mars par des robots, les nouvelles technologies de satellites et l’impression 3D sont autant de sujets en lien avec l’astronautique, laquelle montre un horizon plus vaste qu’aucun autre secteur.